Empathie, sentiment inné ou acquis ? Les neurosciences se questionnent…

La recette d’un chantier solidaire Ça Me Regarde tient à beaucoup d’ingrédients. Les notions de sens, d’utilité, de hors cadre, l’enthousiasme bienveillant et l’envie de découvrir et d’aider une structure et des gens, « envahissent » le participant, et lui offrent une expérience riche. Le simple fait d’être accueilli dans l’association modifie très naturellement la posture des participants à la journée solidaire. Naturellement, la question de l’empathie entre en résonance…

L’empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l’intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la capacité de chacun à comprendre les sentiments et les émotions d’un autre individu. L’empathie de chaque participant est un sentiment / ressenti fondamental pour apprécier le journée et s’ouvrir à l’autre, pour découvrir que sa propre richesse vient de l’autre.

Notre constat : Le chantier solidaire réveille naturellement l’empathie des participants… Mais l’empathie, comment ça marche ? Les neurosciences se penchent sur le sujet (Journal de France 2, env. 6 mn) :

20h

CLIQUEZ-ICI

 

2016-04-22T06:52:54+00:00

Les commentaires

  1. Catherine CHAIN 22 avril 2016 à 9 h 07 min - Répondre

    En mars Arte a diffusé un excellent documentaire sur l’altruisme où cette question de l’empathie , innée ou acquise, était bien développée . Des expériences sur des enfants et des bébés illustraient ces propos , bluffant … et très apprenant .

Laisser un commentaire