Capacités d’empathie, les apports des neurosciences

Découverts dans les années 90, les neurones miroirs ont totalement bouleversé la neurologie, la communication, mais aussi la philosophie. Cette découverte, que l’on doit presque au hasard, nous a permis de mieux comprendre les processus non-verbaux, et d’observer l’empathie à l’intérieur même d’un cerveau. Cette vidéo, de quelques minutes, nous explique l’impact très concret de ces neurones qu’il appelle les neurones Gandhi et l’intérêt de l’empathie pour l’Humanité.

Quel sens dans le monde de l’entreprise ?

Dans la course à l’innovation, la proximité, la responsabilité et le partage sont des valeurs phares. Il faut favoriser l’interaction, l’entraide, le partage, la communication horizontale. La collaboration est le maître mot. Mais comment demander à des collaborateurs de s’entraider, de collaborer, s’ils ne se connaissent pas intimement ? La collaboration n’a jamais été une question d’outil. C’est comprendre sa place, celle des autres, les interdépendances. Nous sommes plus efficaces lorsque nous nous comprenons les uns les autres. Comme le disait Coluche : « aller plus loin passe par le développement de relations de proximité« . En clair, une partie de la réussite de votre programme de transformation repose sur une compétence humaine fondamentale : l’empathie.

Si le développement de l’empathie est gage de bien-être ou de « mieux être » au travail, c’est aussi un sujet de performance globale de l’entreprise. Comprendre l’autre, percevoir ce qu’il ressent, apprendre à se mettre à sa place va développer une communication plus efficace, va permettre d’anticiper des éventuels problèmes, va rendre globalement l’entreprise plus agile. Un vieil adage américain dit que pour comprendre quelqu’un, vous devez d’abord « marcher un mile dans ses chaussures ». Plus nous passons du temps ensemble, plus nous nous comprenons. Par exemple, ceux qui discutent avec le plus de collègues sont ceux qui résolvent le plus rapidement les problèmes auxquels ils sont confrontés, qui se sentent le moins stressés et qui obtiennent les meilleurs taux de satisfaction clients. Ces individus sont plus à même de partager de l’information de manière proactive, sans attendre que les autres le demandent, parce qu’ils comprennent de quelle façon leur propre travail est relié à celui des autres au-delà des silos.

Pour aller plus loin – ce qui nous a donné envie d’écrire cet article – Pourquoi je ressens ce que tu ressens : La communication intuitive et le mystère des neurones miroirs – Joachim Bauer – Trédaniel Editeur.

 

ÇA ME REGARDE conçoit sur mesure des programmes de formations et des séminaires à disposition des managers et des Ressources Humaines avec toujours au cœur, comme catalyse du changement et de la mise en mouvement, la rencontre solidaire.

 

 

2017-09-25T14:29:19+00:00

Laisser un commentaire