On se la joue solidaire ? en faisant un don de vêtements pour enfants.

Récemment, une éducatrice d’un foyer maternel de la ville ou je vis à lancé un appel au don de vêtements pour enfants, pour aider les jeunes mamans hébergées qui ont peu de moyens. Jeune maman également d’un petit bout de 17 mois, forcément je suis touchée par cet appel et forcement je veux donner.

Comme tout le monde, au fur et à mesure que bébé grandissait je me suis dit « Je mets de coté pour le deuxième » mais objectivement, on sait tous au fond qu’on ne les ressortira pas. Pour un peu que vos enfants naissent à différentes saison, qu’ils ne grandissent pas à la même vitesse, ou qu’ils ne soit pas du même sexe… Et puis on les connait les papys et mamys, les tatas et tontons qui vous offrent des fringues à chaque occasion, de quoi l’habiller jusqu’à ses 18 ans ou presque. J’ai donc arrêté de me mentir à moi-même et j’ai finalement entamé LE tri.

Me voilà donc avec mes 5 sacs de vêtements (punaise j’avais gardé tout ça), bien pliés et prêts à trouver leurs nouveaux hôtes. Je pénètre au sein du foyer et deux mamans me sautent dessus (je me suis crue en période de solde, grosse sympathie soudaine pour les vendeurs (ses) en magasin de prêt a porter) et regardent ce que j’ai apporté. Je l’avoue, j’ai été attendrie par leur réaction en découvrant les vêtements « ça irait bien à Charlie ça non ? » ; « Merci madame, c’est trop mignon ce que vous apportez ».

Mais peut-on aller jusqu’à dire que c’est là un geste solidaire ? A mon sens, c’est ni plus ni moins qu’un acte citoyen. Une main tendue à des personnes qui en cet instant en on besoin, gardant à l’esprit qu’un jour il se peut que ce soit nous qui en ayons besoin. C’est aussi un poignard lancé sur notre société de consommation, favorisant l’économie circulaire en donnant une seconde vie à nos vêtements inutilisés. C’est faire preuve d’exemplarité pour les générations suivantes, mon fils est encore trop petit mais j’ai à cœur qu’il comprenne tôt à quel point l’entraide, la solidarité sont des valeurs importantes.

Alors oui j’ai donné, mais le sourire rendu par ces femmes vaut bien plus. La perspective de savoir que ces vêtements vont tenir chaud à un autre petit être me gonfle le cœur de joie. Ca doit être ça l’effet gagnant gagnant… Et vous, vous donnez quand ?

Vous aussi vous souhaitez donner des vêtements pour enfants, renseignez vous auprès du réseau Claire Amitié. Vous pouvez aussi faire du tri dans vos propres placards avant de vous diriger vers une communauté Emmaüs ou un centre du SamuSocial.

Roxane

« On se la joue solidaire ? » est une une série d’articles rédigés par les membres de l’équipe Ça Me Regarde et qui évoque les manières propres à chacun de faire vivre la solidarité au quotidien.

Relire On se la joue solidaire ? En accueillant un mineur réfugié.

Relire On se la joue solidaire ? sur la route des vacances.

2019-12-17T15:09:49+01:0013/12/2019|Ca me regarde... Et vous|

Laisser un commentaire